lundi 8 août 2016

Accélération du développement avec Spring Boot

Spring Boot est un framework créé pour simplifier le développement d'application java.Il permet d'utiliser les différentes briques Spring. Il est possible de l'utiliser via un serveur JEE ou même un serveur tomcat ou jetty directement embarqué.

La configuration est minimal et peut se faire via les annotations, programmation ou par des fichiers de propriété ou yml.

Par exemple, en ajoutant un fichier schema.sql, la base de donnée peut être créé, avec un fichier nommé data.sql des données peut être inséré dans la bd. Une panoplie de petite chose comme ça est mis en place pour accroître la productivité.

Une page web existe pour créer le squelette d'une application. Ce site est https://start.spring.io/. Après avoir spécifié le nom de nom application, module désiré, version de java... un projet compressé peut être téléchargé et être ouvert dans un EDI tel que Netbeans.

Il est possible de créer un projet via maven ou bien gradle. Nous utiliserons ce derniers pour cet article.

En moins de 2 minute, il est possible d'avoir un serveur web fonctionnel.

Première application

Spring Initializer est utilisé pour créer la base de l'application.



Nous allons utiliser les paramètres par défaut, il y aucune dépendance pour le moment. Cliquer sur Generate Project et télécharger le fichier. Le fichier généré est aussi disponible ici. J'ai opté pour gradle au lieu de maven.

Par défaut, il y a qu'un fichier servant à démarrer l’application et un fichier application.propertie vide.

L'exécution de l'application donnera cette trace

  .   ____          _            __ _ _
 /\\ / ___'_ __ _ _(_)_ __  __ _ \ \ \ \
( ( )\___ | '_ | '_| | '_ \/ _` | \ \ \ \
 \\/  ___)| |_)| | | | | || (_| |  ) ) ) )
  '  |____| .__|_| |_|_| |_\__, | / / / /
 =========|_|==============|___/=/_/_/_/
 :: Spring Boot ::        (v1.4.0.RELEASE)

2016-08-08 18:41:17.065  INFO 9267 --- [           main] com.example.DemoApplication              : Starting DemoApplication with PID 9267 (/home/collinm/Development/code/demo/build/classes/main started by collinm in /home/collinm/Development/code/demo)
2016-08-08 18:41:17.068  INFO 9267 --- [           main] com.example.DemoApplication              : No active profile set, falling back to default profiles: default
2016-08-08 18:41:17.159  INFO 9267 --- [           main] s.c.a.AnnotationConfigApplicationContext : Refreshing org.springframework.context.annotation.AnnotationConfigApplicationContext@727803de: startup date [Mon Aug 08 18:41:17 EDT 2016]; root of context hierarchy
2016-08-08 18:41:18.067  INFO 9267 --- [           main] o.s.j.e.a.AnnotationMBeanExporter        : Registering beans for JMX exposure on startup
2016-08-08 18:41:18.083  INFO 9267 --- [           main] com.example.DemoApplication              : Started DemoApplication in 1.421 seconds (JVM running for 1.796)
2016-08-08 18:41:18.093  INFO 9267 --- [       Thread-1] s.c.a.AnnotationConfigApplicationContext : Closing org.springframework.context.annotation.AnnotationConfigApplicationContext@727803de: startup date [Mon Aug 08 18:41:17 EDT 2016]; root of context hierarchy
2016-08-08 18:41:18.108  INFO 9267 --- [       Thread-1] o.s.j.e.a.AnnotationMBeanExporter        : Unregistering JMX-exposed beans on shutdown

L'application ne fait rien. Nous allons maintenant ajouter des modules pour que l'application supporte Rest. Le service retournera un nombre aléatoire.

Dans le fichier build.gradle, nous allons renommer le module starter par starter-web ce qui donne.

dependencies {
        compile("org.springframework.boot:spring-boot-starter-web")
testCompile('org.springframework.boot:spring-boot-starter-test')
}

Nous allons créer un controleur

@RequestMapping(value="/rest")
@RestController
public class DemoController {
    private final DemoService demoService;
    
    @Autowired
    public DemoController(final DemoService demoService){
        this.demoService = demoService;
    }

    @GetMapping(value = "/random")
    public Integer getRandomNumber() {
        return demoService.getRandomNumber();
    }
    
    @GetMapping(value = "/random/{maxnumber}")
    public Integer getLimitRandomNumber(@PathVariable("maxnumber") int maxNumber) {
        return demoService.getLimitRandomNumber(maxNumber);
    }
    
}

Cette commande @RequestMapping(value="/rest") au niveau de la classe évite de devoir entrer rest dans chaque des méthodes.

La commande @RestController évite de devoir mettre ResponseBody avant chaque type de retour de fonction.

La commande @GetMapping est une nouveauté de Spring 4.3. C'est un raccourci pour

@RequestMapping(value = "/random", method = RequestMethod.GET)

L'équivalent existe pour post, put, delete et patch.

L'annotation @PathVariable indique que la variable fait partie de l'url.

Tomcat est embedded, pas besoin dans avoir un. Tomcat utlise par défaut le port 8080, il faudra donc l'ajouter à l'url appelé.

La première méthode pourra être appelé via l'ur http://localhost:8080/rest/random
alors qu'il que pour la seconde méthode il devra spécifier un nombre
http://localhost:8080/rest/random/20.

La couche de service retourne un nombre. Je m'attarderais pas dessus, vérifié les sources pour plus de détail.

L'application complète peut-être télécharger ici.

Si vous désirez démarrer l'application en dehors de environnement de travail. Générer une build. Un jar sera créé. Dans notre cas il se nommera: demo-0.0.1-SNAPSHOT.jar.

Pour lancer l'application: java -jar demo-0.0.1-SNAPSHOT.jar

Prenez note qu'il est possible d'utiliser d'autres serveurs tel que jetty, websphere et même le cloud.
Nous avons fait rapidement nos balbutiements avec Spring Boot.