jeudi 19 avril 2007

Bien démarrer avec Arch Linux


Bien démarrer avec Arch Linux

Arch Linux est une distribution simple, rapide et très modulable. Elle a la mauvaise réputation d'être compliquée. Arch Linux est une distribution très optimisée. Ici, il n'est pas question d'avoir un système avec des fichiers de configuration un peu partout et des tonnes de service démarés par défaut. L'accent est mis sur la légèreté. Il faut aussi mentionner que Arch Linux ne repose pas sur des rpm ou deb mais plutôt sur son propre système de paquet.

Après avoir essayé plusieurs distributions et être resté durant plusieurs années avec Suse, j'ai décidé de tenter l'aventure avec Arch Linux. Mes craintes étaient la complexité de configurer le système, mais étant donné tous le bien que j'entendais depuis plusieurs mois de cette distribution, j'ai tenté ma chance. Cet article nécessite d'avoir un minimum de connaissance sous Linux.

Installation de Arch

Téléchargez la dernière version iso de Arch Linux. Dans cet exemple, nous utiliserons la version 0.8.
Lorsque vous allez insérer votre cd de Arch dans votre lecteur, c'est la première image que vous verrez. Appuyez sur la touche Entrée



Tapez /arch/setup et ensuite appuyez sur la touche enter.

Choisisez cd-rom comme source d'installation.

Voilà le menu d'installation et ses différentes étapes.

J'ai opté pour l'option la plus simple: auto preprare. Cette option va tout enlever sur le disque dur.

J'ai pris les options par défaut pour les dimensions du disque dur.

Sélectionner un système de fichier. J'ai pris ext3.

Nous allons maintenant effectuer l'étape de sélection de paquet (logiciel, application).

La source des paquets choisie est est le cd-rom.

La sélection de paquet est fait par catégorie. Si vous désirez un système sans interface graphique, prenez base. Vous allez pouvoir installer kde et cie par la suite. Pour éviter les problèmes, je vous conseille de tout sélectionner ce qui se trouve dans le système de base. Nous installerons par la suite l'environnement graphique.

Les paquets choisis seront maintenant installés.

La configuration du système va commencer.

Optez pour la préconfiguration afin de vous faciliter la tâche.

Le système demandera si vous avez besoins du usb, firewiere, pcmia, nfs, raid, raid2, lvm... pour démarrez le système, réponsez yes si vous en avez besoin.

Choix de l'éditeur texte, j'ai choisi vi, mais nano est plus simple d'emploi.

Quelques fichiers ont besoin d'information pour que le système puisse bien fonctionner.

Dans le fichier: rc.conf , inscrivez ses valeurs pour utilisez le clavier canadien français.
LOCALE="fr_CA.utf8"
HARDWARECLOCK="localtime"
TIMEZONE="Canada/Eastern"
KEYMAP="cf.map.gz"
CONSOLEFONT="lat9w-16"
CONSOLEMAP="8859-15"
USECOLOR="yes"

MOD_AUTOLOAD="yes"

HOSTNAME="linux"

lo="lo 127.0.0.1"
eth0="dhcp"
INTERFACES=(lo eth0)

#nécessaire si vous avez un routeur
gateway="default gw 192.168.0.1"
ROUTES=(!gateway)

DAEMONS=(syslog-ng network netfs crond )
Je n'ai rien modifié dans les fichiers hosts, fstab, mkinitcpio.conf, modprobe.conf, resolv.conf.
Pour le fichier locale.gen, enlevez le caractère # devant la ligne correspondant à votre langue. Pour le français au canada, c'est la ligne suivante
fr_CA.UTF-8     UTF-8
N'oubliez pas de donner un mot de passe pour l'utilisateur root, une fois fait, retournez au menu principal.

L'étape de l'installation du noyau est arrivée.

Installation du gestionnaire de démarrage du système. Si vous avez un autre système Linux, vous pouvez sauter cette étape.

Voici un exemple de fichier grub avec un système ayant déjà une autre distribution Linux d'installé (opensuse).Grub n'a donc pas été installé sous Arch. Seul le fichier grub sous opensuse à été modifié.
title Arch Linux
    root (hd0,8)
    kernel /boot/vmlinuz26 root=/dev/sda9 vga=792 ro
    initrd /boot/kernel26.img
Voici comment le disque avait été découpé pour accepter les deux distributions Linux.
/dev/sda1 /boot  #opensuse
/dev/sda5 /      #opensuse
/dev/sda6 /var   #opensuse
/dev/sda7 swap   #opensuse
/dev/sda8 /home  #opensuse
/dev/sda9 /      #archlinux

Pour le gestionnaire de démarrage, le meilleur choix est grub, il est plus puissant et flexible que lilo.

Il faut maintenant spécifier où grub sera installée, j'ai opté pour le premier choix.

L'installation de base est terminée. Redémarrez votre système afin de voir si le tout fonctionne correctement.

Si l'installation s'est bien déroulée, vous devriez arriver à une console.

Gestion des paquets

La gestion de paquet une un outil propre à Arch Linux, il s'appelle pacman. C'est un outil qui offre des fonctionnalités similaires à urpmi. Vous devez taper les prochaines commandes dans une console et utilisez l'utilisateur root.

installer

pacman -S nom_du_soft

rechercher

pacman -Ss nom_du_soft

rechercher un paquet installé

pacman -Qs nom_du_soft

désinstaler un paquet

pacman -R nom_du_soft

désinstaller un paquet et ses depensances

pacman -Rcs nom_du_soft

Synchroniser la base de donnée des paquets

pacman -Sy

Mise à jour du système

pacman -Su

Fichier pour la gestion des paquets

Dans le fichier /etc/pacman.conf, différents dépôts sont disponibles. Votre fichier devrait ressembler à ceci afin d'avoir accès au maximum de paquet.
[current]
# Add your preferred servers here, they will be used first
Include = /etc/pacman.d/current

[extra]
# Add your preferred servers here, they will be used first
Include = /etc/pacman.d/extra

#[unstable]
# Add your preferred servers here, they will be used first
#Include = /etc/pacman.d/unstable

[community]
 Add your preferred servers here, they will be used first
Include = /etc/pacman.d/community

Il faut donc décommenter tous les Includes et les sections entre crochets. Si vous désirez avoir les dernières mises à jour du système au risque de le rendre non fonctionnel, vous pouvez décommentez la section unstable. Maintenant nous allons lancer une commande afin d'utiliser les serveurs les plus rapides.
sortmirrors

Continuité de l'installation

Puisque nous avons installé que le système de base, nous allons maintenant installer le serveur graphique. Les commandes suivantes doivent être faite en mode root.
pacman -Sy xorg xorg-clients xterm
pacman -S hwd
pacman -S xorg-fonts-75dpi xorg-fonts-100dpi

Installation de Kde en français
pacman -S kde pacman -S extra/kde-i18n-fr
Installation des drivers propriétaire Nvidia
pacman -S nvidia

Installation des drivers pour le son
pacman -S alsa-lib alsa-utils

Installation du plugin flash pour le web
pacman -S flashplugin

Installation des applications nécessaires pour l'impression
pacman -S cups ghostscript
pacman -S foomatic-filters

Installation du kit de développement Java (utile seulement pour les programmeurs
pacman -S jdk

Installation de la machine virtuelle Java
pacman -S jre

Installation de la librarie pour lire les dvd
pacman -S libdvdcss

Installation du driver pour les caméras web
pacman -S gspcav1

Afin de faciliter la configuration du matériel, il est conseillé d'installer hal
pacman -S hal

Ceux ayant installe Java, peuvent installer jacman comme gestionnaire de paquet graphique.. Sous kde, il faut utiliser kdesu pour le démarrer en mode root si on a pas démarrer une session kde avec ce dernier.

Configuration du système

Créer un usager

Afin d'éviter de briser le système, nous allons créer un usager avec des droits plus restreints.

Création de l'usager

useradd -m -s /bin/bash  collinm

Création du mot de passe

passwd collinm

Ajout de l'usager à divers groupe

usermod -G users,wheel,slocate,audio,optical,floppy,storage,video, collinm

Imprimante

Si vous utilisez une imprimante usb.
modprobe usblp

Si vous utilisez une imprimante parallèle.
modprobe parport
modprobe parport_pc

Si vous désirez pouvoir accéder à des périphériques de stockage.
modprobe usb_storage

Si vous avez installé le driver pour la webcam, lancez la commande suivante:
modprobe gspca

Configurer xorg

Dans le fichier: xorg.conf, inscrivez ses valeurs
Option "XkbLayout"  "ca"
Option "XkbVariant" "fr"

Tapez la commande ci-dessous afin que la détection du matériel (écran, souris, clavier, carte vidéo) est lieu.
hwd -xa

Ceux ayant une carte vidéo nvidia, exécuté la commande suivante
nvidia-xconfig

X devrait maintenant fonctionner peut-être pas de façon optimale. Au besoin, modifiez le fichier.
/etc/X11/xorg.conf

Démarage de daemon

Les démons disponibles se trouvent dans /etc/rc.d/

Si vous désirez lancez un daemon automatiquement au démarrage, dans /etc/rc.conf, rajouté le daemon dans la section qui lui est consacrée. Le mien ressemble à ceci.
DAEMONS=(syslog-ng @hal network @kdm netfs crond @alsa)

Voici quelques démons qui peut-être très utile.
cups est utilisé pour les imprimantes.
hal est utilisé pour la détection automatique de périphérique.
kdm est utilisé par kde.
alsa sert à avoir du son

N'oubliez pas d'ajouter le gestionnaire de connexion à cet endroit si vous désirez démarrer en mode graphique automatiquement.

Aur

AUR est le dépôt des utilisateurs de Arch Linux. Ainsi n'importe qui ou presque peut créer un paquet et ainsi faire profiter toute la communauté.

Pour faire cet exemple, vous devez avoir décommenter la partie community dans le fichier /etc/pacman.conf. Nous allons installer le programme netbeans, c'est un environnement de développement pour java.
Dans un console, lancez la commande: makepkg. Vous devriez voir apparaitre ces lignes.
==> Making package: netbeans 5.5-1 (Wed Apr  4 22:06:37 PDT 2007)
==> Checking Runtime Dependencies...
==> Checking Buildtime Dependencies...
==> Retrieving Sources...
==>     Found netbeans-5_5.tar.bz2 in build dir
==>     Found netbeans.sh in build dir
==>     Found netbeans.desktop in build dir
==> Validating source files with MD5sums
    netbeans-5_5.tar.bz2 ... Passed
    netbeans.sh ... Passed
    netbeans.desktop ... Passed
==> Extracting Sources...
==>     tar --use-compress-program=bzip2 -xf netbeans-5_5.tar.bz2
==> Starting build()...
==> Removing info/doc files...
==> Compressing man pages...
==> Stripping debugging symbols from libraries...
==> Stripping symbols from binaries...
==> Generating .PKGINFO file...
==> Copying install script...
==> Generating .FILELIST file...
==> Compressing package...
==> Finished making: netbeans  (Wed Apr  4 22:07:13 PDT 2007)
Un fichier netbeans-5.5-1.pkg.tar.gz sera créé. Il vous reste plus qu'à installer ce paquet.
pacman -A netbeans-5.5-1.pkg.tar.gz
loading package data... done.
checking for file conflicts... done.
installing netbeans... done.

Performance

Étant donnée la simplicité du système Arch, cette distribution à des performances supérieures aux distributions dite grande publique: Suse, Mandriva, Kubuntu.
Avec Opensuse avec un 4200+ et 1gig de ram, plus de 55 secondes sont nécessaire avant de se rendre à KDM et ce après avoir désactivés plusieurs services. Arch fait la même chose en 28 secondes de plus, Kde est beaucoup plus réactif.

Réseau

Pensez à désactivié le IPv6. Sous firefox dans la barre d'adresse tapé:
about:config
Mettez la valeur de la clé ci-dessous à false.
network.dns.disableIPv6
Nous allons maintenant désactivé ce protocole pour le système. Dans le fichier /etc/modprobe.conf, ajoutez les deux lignes suivantes:
alias net-pf-10 off
alias ipv6 off
Finalement dans le fichier /etc/sysctl.conf, ajoutez la ligne suivante:
net.ipv6.conf.all.autoconf=0

Conclusion

Nous avons vu différentes étapes afin de pouvoir utiliser Arch Linux.Son principe de fonctionnement fait en sorte que le système est très performant et stable. Cette distribution est assez différente du trio: fedora, opensuse ubuntu, mais reste une excellente alternative pour ceux voulant des performances et qui maîtrise un minimum Linux.