lundi 30 avril 2007

Arch vs Kubuntu vs Mandriva vs Opensuse


Arch vs Kubuntu vs Mandriva vs Opensuse

Il y a de plus en plus de distributions, mais seulement quelques éléments les différencient. Je vais mettre en valeur ces différences afin de faciliter le choix d'une de ces distribution.C'est la version 0.8 de Arch linux qui a été utilisée.

La version de mandriva 2007 spring est la powerpack. Une version libre, sans pilotes et logiciels propriétaires (flash, acrobat, ati...) est disponible gratuitement et sans support. Pour suse, c'est la version 10.2.

Une version payante avec du support technique est disponible.Le système utilisé un athlon X2 4200+ avec 1 gig de ram. Une imprimante samsung sur port parallèle et un scanner hp sur port usb font partie du matériel.

Installation

L'installation peut être un facteur clé pour un nouveau venu sous Linux. Si elle est trop complexe, l'utilisateur à de bonnes chances d'aller voir ailleurs, surtout si c'est un débutant ou que la personne manque de volonté.

Arch

L'installation de Arch se fait en mode texte graphique.Il faut tout faire à la main. Avoir un minimum de connaissance sera nécessaire si on rencontre un problème lors de l'installation ou qu'on a une configuration qui sort un peu de l'ordinaire. Pour plus de détails sur cette distribution, vous pouvez regarder l'article: Bien démarrer avec Arch Linux.

Kubuntu

L'installation permet d'appréhender le système qui sera installé car c'est un "live cd". Il suffit de cliquer sur Install pour que l'installation débute. Il est très simple, peu d'options sont proposées, ce qui limite l'utilisateur ayant plus d'expérience.

Mandriva

L'installateur est graphique, simple et remis au goût du jour. Il nous indique où nous en sommes dans le processus d'installation. Des images de certains logiciels nous sont affiché afin de nous montrer ce qu'il est possible de faire avec ce système. Près de 45min pour le système complet.

L'approche prise par Mandriva est assez intéressante. On ne montre que le nécessaire, si l'utilisateur veut plus il clique dans la section prévue à cet effet afin d'avoir plus de choix. Le système configure tout seul la carte de son scanner. Si on a une version payante, à la fin de l'installation, on peut s'enregistrer.Le système est complet et le menu de kde est bien divisé. Tout est fait par catégories.

OpenSuse

L'installateur est graphique et son style fait très ancien. Son interface n'a pas changé depuis plusieurs année. L'installation est assez lente, près de 1h00. OpenSuse montre plus de choix que Mandriva lors de l'installation (authentification...) alors que la majorité prendront le choix par défaut. Enfin, c'est une autre approche que celle de Mandriva. L'usager doit lui-même configurer sa carte son, scanner... Même s'il ne s'agit que de quelques clics, ça pourrait être fait par le système. Le système n'est pas assez complet. On doit obligatoirement ajouter les sources pacman afin de pouvoir profiter pleinement du multimédia.

Gestionnaire des paquets

Chaque distribution utilise son propre système pour installer des paquets. Globalement on peut séparer les programmes en 3 catégories: rpm, deb, autres.

Arch

Elle utilise pacman pour gérer l'installation, suppression, mise à jour de logiciels. Cet outil est en mode console, mais divers outils existent pour l'utiliser en mode graphique. Elle utilise ses propres paquets. L'image ci-dessous présente Jacman qui est un outil graphique pour gérer les paquets de Arch Linux. Son système de paquets est très simple d'utilisation et très rapide.

Kubuntu

L'outil par défaut a une interface qui a beaucoup trop de composants visuels, ce qui peut provoquer une certaine confusion pour un débutant. Heureusement d'autres outils peuvent être installés. Il y a bien sûr un outil console, c'est apt-get.

Mandriva

Elle utilise les rpm. En ligne de commande, urpmi s'est grandement amélioré au niveau de la vitesse et de la gestion des dépendances. Il est aussi possible d'utiliser l'outil en mode graphique.

OpenSuse

Elle aussi utilise les rpm. Toute la gestion des paquets se fait avec yast. Il y a un mode graphique et un mode texte graphique. Cet outil est très lent. De plus la gestion de dépendance cause parfois des problèmes lorsqu'on ajoute d'autres sources. Il faut installer zypper ou smart si on veut obtenir un outil similaire en ligne de commande.

Paquet

Arch

Lorsque des mises à jours sortent, Arch les propose très rapidement, même pour le noyau, le tout en version stable. C'est une des très grande force de cette distribution.

Kubuntu

Kubuntu a une énorme quantité de paquets disponibles, la plus complète de ce comparatif. La disponibilité des mises à jour est aussi très rapide.

Mandriva

Les mises à jour des paquets prennent beaucoup de temps avant d'être disponible au usager. C'est Mandriva qui est le plus en retard à ce chapitre dans ce comparatif au niveau des mises à jour. Si vous désirez avoir une distribution toujours à jours, vous pouvez ajouter le dépôt cooker, mais ça sera au détriment de la stabilité.

OpenSuse

Le nombre de paquets disponibles est assez élevé, il est possible d'ajouter différents dépôts tel que packman et guru afin de bénéficier de miliers d'autres paquets. Les mises à jour sont rapidement disponibles aux usagers.

Gestion du systèmes

Fait à noter qu'avec du matériel et un environnement standards, la gestion du système est de moins en moins nécessaire. Néanmoins, lorsqu'un problème survient, avoir accès à un interface graphique peut nous faciliter la tâche.

Arch

Il n'existe pas d'outils graphiques pour gérer le système. Il faut donc bien maîtriser ce qu'on fait. Il demeure que la base de Arch Linux est très bien pensée et tout est bien centralisé.

Kubuntu

Tout comme Arch, il y a pas d'outils par défaut. Le système n'a pas une base aussi simpliste que Arch Linux. Cependant la communauté peut rapidement venir en aide.

Mandriva

Leur outil est similaire à OpenSuse tout en étant plus rapide. Il offre plus de possibilités au niveau réseau que OpenSuse. La configuration des environnements aiglx et xgl se fait grâce à cet outil. Cet outil s'enrichit à chaque version.

OpenSuse

Yast est similaire à l'outil de Mandriva, mais il n'a pas aussi bien vieilli.Aucun support pour les environnement de bureau aiglx, xgl. De plus, il a le même vieux design d'il y a plusieurs années. Son ergonomie est rendue moyenne.

Environnement de travail

Arch

L'installation de kde est beaucoup trop chargée, il y a beaucoup de redondance dans les logiciels. Il y a par exemple plusieurs logiciel d'édition. En installant kdemod, le problème est évité. Au niveau du bureau, ce qui est proposé est très soigné.

Kubuntu

Le choix des logiciels installés a été très bien fait. Les menus sont très bien organisés. Aucune icônes sur le bureau, la corbeille et le poste de travail font partie de la barre des tâches.

Mandriva

Le bureau est sobre et clair. Un poste de travail est présent, ce qui facilite la vie pour les habitués de Windows. Mandriva offre 3 types de menu.

Opensuse


Le bureau est comparable à ce que propose Mandriva, en plus d'avoir un nouveau menu qui ressemble à celui disponible sous Windows. Il est possible de revenir au menu standard de Kde. Dans ce derniers cas, il y a une barre qui permet de rechercher rapidement des programmes dans le menu.

Performance

Arch

Cette distribution fait partie des plus performantes. Le système est simple. Il y a peu de fichiers de configuration. Le tout est très bien optimisé. Il y a un minimum de services qui fonctionne ce qui augmente considérablement les performances. Je n'avais jamais vu l'environnement Kde aussi réactif que ça. Il faut vraiment l'essayer pour s'en rendre compte.

Kubuntu

Les performances sont bien meilleures que les versions antérieures. Le système est moins réactif que Arch Linux et Mandriva, mais demeure plus rapide qu'OpenSuse.

Mandriva

Cette distribution s'est grandement améliorée sur ce point. Il est possible d'améliorer davantage les performances du système en enlevant quelques services. Le système est assez réactif, on n'arrive cependant pas au niveau de Arch Linux..

OpenSuse

Le système démarre très lentement et n'est pas assez réactif. C'est le plus lent de ce comparatif. Il serait vraiment temps que Suse améliore se point. Yast permet de gérer tout le système, mais il est très lent.

Communauté

Arch

Bien que la communauté soit petite, le nombre de paquets est grand. Il y a deux gros sites francophones ainsi que celui anglophone. Grâce au type de paquet très simple de cette distribution, de nombreux utilisateurs créent des paquets. La communauté est divisée, l'utilisateur peut de la sorte avoir accès à plusieurs documentations similaires pour arriver à ses fins.

Kubuntu

La communauté est énorme. Il y a beaucoup d'informations pour résoudre de multiples problèmes. Le nombre de paquets est très impressionnant. Le forum est très achalandé.

Mandriva

La communauté francophone est bien active.Beaucoup d'autres paquets sont disponibles lorsqu'on est membre (en plus d'avoir le support technique de la part de Mandriva). Lors de la mise à jour du noyau, il existe de nombreux paquets qui évitent de devoir tout recompiler ce qui évite beaucoup de travail. Beaucoup d'informations sont disponible sur internet afin de bien débuter avec cette distribution.

OpenSuse

La communauté est très grande, mais le nombre de paquet est tro restreint. Si on met à jour son noyau et qu'on a divers drivers propriétaires, caméra web et cie.... on risque de devoir tout recompiler, alors que sous Mandriva, il y a beaucoup plus de modules pour le noyau. Le site internet manque cruellement d'informations. Par contre il existe quelques bons forum anglophones. Le choix est plutôt limité du côté francophone, mais les gens de alionet devraient être en mesure de répondre rapidement à vos questions. Sur le canaux irc, les gens ne sont pas très réceptifs lorsqu'on critique OpenSuse. Le canau irc francophone est peu utilisé.

Nous avons pu voir quelques différences entre 4 distributions Linux: Arch, Kubuntu, Mandriva et OpenSuse. La grande gagnante est Mandriva. Elle a presque tout pour plaire. Elle est rapide, simple d'utilisation et possède tout le nécessaire pour faciliter le passage à Linux. Il faudrait pouvoir avoir des paquets plus à jour. Si vous êtes un utilisateur Linux avec de l'expérience, regardez du côté de Arch Linux. Elle est ultra rapide, il peut être nécessaire de mettre les mains à la pâte (mais très peu). Si vous recherchez une distribution qui se situe dans la moyenne mais qui progresse rapidement, Kubuntu est là. La communauté peut être alléchante pour un nouveau venu.

La grande perdante est OpenSuse, qui accumule la lourdeur et des problèmes de gestionnaire de paquet. Pourtant, il y a peu, elle faisait partie du peloton de tête. Néanmoins, elle demeure un bon choix pour peu que l'on soit un peu patient.

Est-ce que la version 10.3 pourra renverser la vapeur?